Témoignage de Hugo, trésorier du BDE Paris YNOV Campus

par Madeline

Peux-tu te présenter ?

Je suis Hugo, j’ai 22 ans et je suis trésorier du BDE Paris YNOV Campus, plus connu sous le nom de BYP.

En quelle année es-tu ?

Je suis actuellement en Bachelor 3 en Management des entreprises à l’ISEE Business School, école de management de Paris YNOV Campus.

Pourquoi t’engager dans le BDE ?

J’ai souhaité intégrer le BDE pour participer activement à la vie étudiante de mon école et de mon campus. Le BDE était la bonne opportunité quand je suis arrivé à l’ISEE Business School. C’est l’association qui fait bouger les étudiants du campus à travers de nombreux évènements festifs. Pour les nouveaux arrivants c’est plus sympa de rencontrer du monde autour d’un verre !

Qu’est-ce que ça t’apporte ?

Faire partie du BDE est très enrichissant. Tout d’abord personnellement, je suis intégré dans un groupe et dans l’école. Puis je mets en application des notions vues en cours ou d’autres que je n’ai pas l’occasion d’apprendre, comme par exemple tout ce qui touche à l’évènementiel.

Quel est ton rôle ?

Au sein du BDE, je suis trésorier c’est à dire que je m’occupe de la gestion des comptes. Nous devons avoir une comptabilité irréprochable et bien gérer notre budget afin de permettre aux associations du campus de financer leurs évènements.

Combien de temps ça te prends ?

M’occuper des comptes et participer à la vie du BDE me prend environ 6 à 8 heures par semaine. Lors de gros évènements, comme le week-end d’intégration, mes heures ne sont pas comptées.

Quelles sont vos actions, objectifs ?

L’objectif principal du BDE est de développer une vraie vie de campus. Nous souhaitons que les étudiants se sentent comme dans une grande famille et qu’il y ait un sentiment d’appartenance. Cela passe par l’organisation d’évènements divers et variés : soirées, Weekend d’intégration, after-work, voyages. Une autre de nos missions est l’accompagnement auprès des associations du campus. Nous les aidons à se développer et à se faire connaître auprès des étudiants.

Combien il y a-t-il d’associations sur le campus ?

Sur le campus de Paris YNOV Campus il y en a une dizaine d’associations qui touchent tous les secteurs : le sport avec le BDS, l’art avec la nouvelle association culturelle YCULT ou encore le jeu avec l’association de jeux de rôles Alea iacta est. Chaque année de nouvelles associations sont créées afin de répondre aux passions de tous les étudiants.

UNICEF Campus YNOV Paris est un projet de l’école, quelle est la différence avec le BDE ?

UNICEF Campus YNOV Paris est une association qui a vu le jour l’année dernière. Avec deux amis de l’école nous voulions amener une association humanitaire au sein de l’école.

Nous continuons nos actions, cette année, dans le cadre des YDays, projets interdisciplinaires de Paris YNOV Campus. Nous sommes une plus grosse équipe, avec plus de moyens. Nous pouvons donc multiplier nos actions et sensibiliser d’avantage les étudiants à la cause défendue par l’UNICEF. C’est important pour nous d’agir maintenant, auprès d’étudiants car ce sont les cadres, entrepreneurs, dirigeants de demain et… des potentiels donateurs pour l’UNICEF.

Quel est le périmètre de vos actions, les objectifs ?

L’objectif de UNICEF Campus YNOV Paris est assez simple : développer l’image de l’UNICEF auprès des étudiants, faire connaitre ses missions et ses actions. Nous récoltons aussi des fonds pour financer des projets.

Quel soutien avez-vous de l’administration ?

Financièrement, Paris YNOV Campus nous a versé une subvention en début de l’année. Pour toute la logistique, nous sommes épaulés pour la communication auprès des étudiants. Enfin, le campus a mis à notre disposition un bureau où nous pouvons nous réunir, travailler ensemble ou stocker d’innombrables trésors que nous accumulons au fil des années !

Pourquoi recommandes-tu la participation active à la vie associative de l’école ?

Participer à la vie associative de Paris YNOV Campus c’est développer de nouvelles compétences ou mettre en application les notions vues en cours. Je pense que c’est important de valoriser cette expérience sur un CV. De plus, participer à la vie associative c’est la certitude de passer de très bons moments, que ce soit lors de l’organisation d’événements ou pendant les événements !